Objectifs

Freinage d'urgence CER-les-gaves

Passer d'un réaction instinctive à une réaction réfléchie

Cela demande une sensibilisation qui incite le conducteur à changer sa façon d'appréhender le risque. Ainsi commence la prise la prise de conscience.

L'anticipation, maître mot de la panoplie du formateur, reste mal définie. Anticiper ne consiste pas simplement à gérer le visible qui, identifié, ne nous surprendra pas.

Rechercher le danger caché...

Cela reste notre soucis majeur, la formation que nous préconisons doit nous amener à prévoir l'invisible.

  • Maîtriser l'imprévu en circulation.
  • Passer d'un réaction instinctive à une réaction réfléchie
  • Acquérir les bons comportements lors de situations difficiles (freinage d'urgence, perte d'adhérence)

Maîtriser l'imprévu

Eviter l'inévitable? CER-les-gaves

Là se pose entre autre la question de la distance de sécurité. On constate que suivant l’appréciation de chacun elle devient. très élastique.

Comment parvenir à une évaluation correcte ?

Vous roulez à une vitesse soutenue, sur route sèche ou mouillée, l’obstacle surgit ! Quel sera votre instinct ?
- Piler et bloquer les roues ?
- Chercher l’évitement par un coup de volant ?

Vous pourrez vous tester dans ces situations délicates, apprendre :

  • à utiliser l’A.B.S,
  • à opérer l’évitement seulement après ralentissement du véhicule,
  • à connaître vos propres réactions et vos limites.

Sans toutefois oublier que le jour où la situation se présente sur la voie publique, si vous étiez distrait, l’effet de surprise peut réduire à néant une grande partie des capacités que vous pensiez acquises.

Maintenant que vous connaissez mieux vos limites, et si vous avez compris et surtout admis que l’invisible reste toujours prévisible, vous allez vous tester sur la voie publique.


En route pour le parcours urbain.

Maitriser son véhicule sur route humide ou verglacée CER-les-gavesTout conducteur doit en permanence rester maître de son véhicule

Etes-vous en mesure de maîtriser un dérapage sur une chaussée glissante ou enneigée ?

Face à une situation délicate comme le dérapage par exemple, l’individu réagit de manière instinctive. Cet instinct entraîne des mouvements excessifs, souvent inversés. La surprise et la peur paralysent le conducteur, suppriment ses capacités d'analyse et de réaction : c’est la perdition, l’accident.

D’où l’intérêt de cette formation portant d’une part sur une parfaite connaissance théorique des mouvements particuliers d’une automobile en circulation, des forces qui agissent sur le véhicule, des effets produits par ces forces, et d’autre part, la nécessité d’éduquer par la pratique le sens de l’équilibre de l’individu, d’adapter et de maîtriser les techniques du contre-braquage, des transferts de masse, de l’anticipation et la discipline du regard.